Obtenez votre preuve de participation
APEX 2016

24 février 2016
De 9H30 à 17H00
Centre Bell

Conception artistique et mise en scène: Serge Postigo

Une dépense admissible dans le cadre de la loi du 1%

En collaboration avec
Bell

Scotty Bowman

Travail d'équipe

Scotty Bowman, l’entraîneur qui a remporté le plus de victoires dans toute l’histoire de la LNH, a également remporté quatre coupes Stanley consécutives avec les Canadiens de Montréal dans les années 1970.

William Scott « Scotty » Bowman, de l’Ordre du Canada (né le 18 septembre 1933), est un ancien entraîneur en chef de la Ligue nationale de hockey (LNH). Il est l’entraîneur ayant remporté le plus de victoires de l’histoire de la ligue avec 1 244 succès en saison régulière et 223 lors des séries éliminatoires. Il arrive deuxième de tous les temps (derrière Jean Béliveau, qui en compte 17), en ayant remporté 14 Coupes Stanley en tant que joueur, entraîneur ou dirigeant. Il a entraîné les Blues de Saint-Louis, les Canadiens de Montréal, les Sabres de Buffalo, les Penguins de Pittsburgh et les Red Wings de Detroit. Il occupe actuellement le poste de conseiller principal des activités hockey pour les Blackhawks de Chicago (son fils, Stan, en est le directeur général). Bowman est considéré comme l’un des meilleurs entraîneurs de l’histoire, tous sports confondus.

En tant qu’entraîneur en chef, Bowman détient le record du nombre de Coupes Stanley remportées : cinq avec les Canadiens (1973, 1976, 1977, 1978 et 1979), une avec les Penguins (1992) et trois avec les Red Wings (1997, 1998 et 2002). Il a également gagné cinq Coupes Stanley en tant que membre d’une équipe de première ligne d’une organisation. Il a été directeur du développement des joueurs en 1991 pour les Penguins, consultant pour les Red Wings de Detroit en 2008 et conseiller principal des activités hockey pour les Blackhawks en 2010, 2013 et 2015. Bowman a remporté le trophée Jack Adams en 1977 et en 1996.

À la saison 1976-1977, il a aussi remporté un nombre record de 60 matchs, battant ainsi son propre exploit de 58 victoires de l’année précédente, une performance qu’il a battue lui-même à la saison 1995-1996, en remportant 62 victoires. Ses huit défaites de la saison 1976-1977 sont un record pour l’époque. Autre tour de force : ses équipes ont réussi à atteindre les finales de la Coupe Stanley à 13 reprises, et les demi-finales, à 16 reprises.